Dense ennui

Dense ennui ;
Échappée d’or
Entamée de ténèbres ;
Épitomé d’un départ avorté ;

Que fleurisse l’Hellébore ;
Je me ferai thuriféraire
Du vent aigre comme plainte ;
Des ramures mouillées de bruine ;

S’évanouisse un présent falot
Aux contours peu amènes ;
Qu’en un formidable bruit, ébranlant les nuées ;
M’en aille vaguer vers cet horizon igné.

%d blogueurs aiment cette page :