La bruine ternit les perspectives

La bruine ternit les perspectives ;
Passants miteux et résignés ;
Tendus comme torons ;
Dans un brouillard de poussière liquide ;

Instables comme grandes dolines
Sur le miroir humide des pavés ;
Visages de galalithe songeurs ;
Perdus dans un monde inique ;

Gourmandise d’amarante ;
Dans ce décor usé ;
Virole sur l’ambition larvée ;
Scintillement heureux entre deux gerbes d’eau sale.

%d blogueurs aiment cette page :