Birbes et haridelles

Birbes et haridelles,
Vélocités ophidiennes ;
Monte la clarté mauve
De votre ignition ;

Fraîcheur de résine,
Lointains d’aquarelle ;
Passe l’échassier mélancolique
En la brève clairière ;

Corolles closes, têtes fripées
Des grands soleils ;
Ces douceurs euphoniques
Bâillonnent vos objurgations.

Publié par Frédérique Torrès

Comédienne et Metteur en Scène professionnelle. Écriture : Plusieurs adaptations théâtrales à son actif.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :