Nue inique

Nue inique,
Mouvante myriapode,
Libellistes et sycophantes
Pacagent leurs brassées d’épines ;

Griffures charbonneuses
Sur la ouate des cieux,
Vague et aigu de l’instant ;
Le jour s’éteint ;

Murmures d’animalcules,
Nonchaloir à la brune,
Pyxide acmé
Dans un fouillis d’étoiles.

Publié par Frédérique Torrès

Comédienne et Metteur en Scène professionnelle. Écriture : Plusieurs adaptations théâtrales à son actif.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :