Foudre percé

Foudre percé
Noie la paupière
Fragile et battante
De putride nostalgie ;

Misérable capilotade,
Salvatrice attrition ;
La pensée s’étire,
S’échappe d’un bond ;

Par la sente ouverte,
Inférences en volutes
S’envolent et s’apaisent,
Plénitude stellaire.

Morceaux d’univers

Morceaux d’univers
Rugissent à l’antienne,
La pensée s’embrume
Au vent étésien ;

Fines écorchures
Calligraphient l’éveil,
Thésaurus d’un passé
Égrainant le présent ;

Coule un teint violet
En liquide résurgence,
Introspective litote
Chasse aux papillons.