Frédérique Torrès

Frédérique Torrès, à la régie du Théâtre de l’Opprimé

Formée au métier de comédiennne par Daniel Gélin et Claude Nico à l’âge de 14 ans, Frédérique Torrès travaille, par la suite, avec Pierre-Olivier Scotto au Théâtre de l’Escalier d’Or, puis avec Andréas Voutsinas — bras droit de Stanislavski— au « Théâtre des Cinquante » dont elle est Membre d’Honneur.

Télévision : Frédérique Torrès travaille comme comédienne pour la TV française et américaine ;

Au Cinéma elle joue sous la direction de nombreux réalisateurs ;

Au Théâtre, elle joue aussi bien le répertoire classique — à plusieurs reprises aux côtés de Sociétaires de la Comédie Française— que dans des créations et des pièces d’auteurs contemporains.

Elle est animatrice pour différentes radios libres, puis pour RFI et Radio Nova.

Suite à une tournée en France et au Québec, où elle joue dans une création théâtrale sur le Tarot de Marseille, conçue avec Alejandro Jodorowsky, Frédérique Torrès joue à Montréal avec la LNI : La Ligue Nationale d’Improvisation.

À partir de 1991, Frédérique Torrès travaille comme Metteuse en Scène pour la “ Maison du Geste et de l’Image”, Beaubourg, ainsi qu’au sein de plusieurs Théâtres :

TGP de Saint Denis, Théâtre en Actes, Théâtre des Songes, Théâtre des Cinquante, Théâtre Le Proscenium, Théâtre de la Fenêtre.

Écriture : Frédérique Torrès écrit l’adaptation théâtrale des romans de :

Albert Cossery “Mendiants et Orgueilleux” ; Eduardo Mendoza “Le Mystère de la crypte ensorcelée“ ; Anna Davis “Dîner à Londres” ; Douglas Lindsay “Il est toujours minuit pour Barney Thomson” ; Carl Hiaasen “Jackpot” ; Carmen Posadas “Petites infamies” ; Joe Goebel “The Anomalies” ; Jean-Bernard Pouy “Holyday” ; Tom Sharpe “ Fumiers et compagnie” ; Dave Barry “Gros problème”.

Et des films de :

Roger Blondel “Le mouton enragé” ; Robert Altman “Cookie’s fortune” ; Sam Levinson “An another happy day” ; Franck Oz “Joyeuses Funérailles”.

Frédérique Torrès dirige — en tant que Metteuse en Scène— La Compagnie des Dérisionnaires depuis sa création, en 1996.

%d blogueurs aiment cette page :